Questions sociales

Être acteur de la transformation sociale

Dans le cadre de notre projet, nous réa-affirmons notre visée : dans le cadre d’actions collectives, il s’agit pour nous de  favoriser l’épanouissement (le vivre ensemble) des personnes, en agissant également sur les rapports sociaux (c’est à dire agir sur la réduction des inégalités de traitement social, les dénoncer) ; cela doit avoir pour effet d’être acteur de transformation sociale. Comme le dit Danièle DEMOUSTIER, socio-économiste, les centres sociaux sont dans le champ des expérimentations collectives !
En lien avec les fédérations des centres sociaux, nous avons retenu 3 priorités (questions sociales) sur lesquelles nous nous investissons :
Pauvreté économique / précarité
Où l’on agit avec des personnes concernées pour résoudre des situations problèmes concrètes liées à la pauvreté économique
Les relations élus / citoyens
Où l’on agit avec les habitants pour renforcer leur capacité à dialoguer / à co-construire avec les élus – où les habitants se mêlent de leur quotidien
Jeunes adultes / adultes jeunes
Où l’on agit entre Centres sociaux pour mieux comprendre la question et AVEC des jeunes adultes pour une meilleure prise
en compte de leurs situations

Des priorités :

Le fait de travailler sur des questions sociales fait unanimité dans le réseau régional, de n’en choisir (que) trois également :
deux garanties pour nous permettre d’avancer et d’être (en principe) pertinents sur ces questions.
L’enjeu sera est donc pour nous, tout au long de ces cinq années, de garder une tension « féconde » entre notre volonté, forte, de développer le pouvoir d’agir des habitants, de permettre aux centres sociaux de faire des pas significatifs en ce sens et d’avancer avec réalisme, de façon collective en tenant compte des situations des équipes dans les centres sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *