Quel est le problème de la jeunesse ?

Un postulat de départ : tant que le problème (proballein en grec qui signifie « jeter en avant ») n’est pas clairement identifié, aucun projet (projectum en latin qui signifie également « jeter en avant ») ne peut émerger. Autrement dit porter un projet collectif autour de la question des jeunes adultes, c’est porter le problème des jeunes adultes.

Nous ne voyons pas forcément les jeunes tels qu’ils sont. Nous utilisons un prisme qui s’appelle « lunettes sociales ».

Donc il faut s’accorder sur le problème lui-même. Dans la sociologie politique de l’action publique, la notion est définie comme le rapport entre des faits existants dans notre société (exemple : les jeunes sont fréquemment au chômage) et des valeurs que la société entend défendre (le travail est une valeur importante dans notre société). Donc si les jeunes sont au chômage, c’est un effectivement problème et même un problème public au sens où il concerne l’ensemble de la société (l’Etat et les collectivités vont dès lors s’attacher à résoudre ce problème).

Lire la totalité de l’intervention d’Olivier Noël – sociologue, les 12 novembre 2013 et 25 février 2014 …

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*