L’engagement dans un centre social – quelques éléments de réflexion …

Dans les centres sociaux, la question de l’engagement est omniprésente : engagement citoyen des habitants dans leur territoire, engagement des administrateurs dans le pilotage du projet, engagement des bénévoles dans les activités ou temps collectifs, engagement nouveau d’habitants pour résoudre une situation problème vécue !!!

De nouveaux repères …

Mais l’engagement, ses formes, ses motifs, a changé. Nous le savons, nous le voyions : les nouvelles formes d’engagement sont plus pragmatiques, sur un objet précis, souvent définies clairement dans le temps …

Les associations sportives, humanitaires, sociales – où le bénévole va pouvoir être directement en lien avec le public, où on va pouvoir vérifier son utilité immédiatement – ont le vent en poupe !

Pour une association « généraliste » tel qu’un centre social, on peut voir à quel point on peut aujourd’hui mobiliser des bénévoles pour l’accompagnement scolaire, les activités, certains temps forts de la vie du quartier ou du centre ; il est par contre plus difficile de mobiliser pour un conseil d’administration d’un centre social … et, à fortiori, d’une fédération !

Une chance pour les centres sociaux !

Si les formes d’engagement ont évolué, si les attentes et motivations des bénévoles sont aujourd’hui différentes d’il y a quelques années, nos façons de piloter l’association « centre social » ont généralement peu évolué … nous cherchons des administrateurs pour administrer une association !!

Alors que les habitants, ont envie de s’engager sur des questions concrètes qui les concernent / d’être utiles pour les autres ou de trouver des objets d’engagement qui apportent plaisir, lien social et épanouissement !

Concrètement, nous avons certainement à revisiter totalement notre approche de la vie associative et du pilotage d’un projet de centre social … changer de paradigme !

Passer d’une posture de gestionnaire / administrateur à une posture politique de réflexion / proposition / action sur le territoire !

Des pistes à explorer … des expériences à capitaliser !

En effet, si on veut aujourd’hui mobiliser de nouvelles personnes dans le pilotage d’un centre social, voici certainement quelques pistes à explorer dans les années à venir :

un conseil d’administration qui deviendrait un groupe de pilotage du projet territorial : axé sur les enjeux du territoire et le rôle du centre social sur ces questions mises en discussion et axé sur des questions sociales importantes pour les habitants du territoire (la santé, la pauvreté, les équipements sportifs, les logements vétustes, …???)

un conseil d’administration qui passerait moins de 20 % de son temps sur des questions administratives / économiques … fonctions qui pourraient être plus déléguées aux professionnels et à un petit bureau …

un conseil d’administration qui débattrait puis déciderait vraiment … où le rôle du bureau et de la direction seraient de préparer les conditions du débat / de préparer l’animation de la discussion … mais de garder un réel espace de pouvoir pour le CA ! Arrêtons effectivement de proposer au CA d’entériner des décisions prises ailleurs … mobilisons les intelligences collectives, mobilisons les capacités à débattre et à décider !!

un conseil d’administration où on croise l’intérêt collectif du projet social avec l’intérêt de chaque personne … où un administrateur va pouvoir se mobiliser sur une question qui lui tient à cœur !

Un conseil d’administration garant du sens … et en dialogue avec les collectifs d’habitants pour négocier la place des projets collectifs dans le projet du centre social … Comment les choses s’articulent ? Quelles délégations sont données aux collectifs ? Comment les groupes / collectifs du territoire font réseau ? …

un conseil d’administration convivial … où on peut se rencontrer … dialoguer … partager des petits moments de vie !

De nouvelles façons de faire !!!

Mais ces façons d’appréhender la vie associative interroge fortement les directions … où il s’agit d’accompagner / former les élus associatifs pour qu’ils puissent pleinement débattre et décider … où il s’agit d’inventer des outils d’animation qui permettent la prise de parole de tous … où il s’agit d’informer régulièrement des délégations portées … où il s’agit d’être clair pour permettre aux administrateurs de contrôler son travail … où il s’agit d’accompagner les équipes pour que celles-ci soient porteuses de ces façons de travailler … bref, où il s’agit de mettre la pilotage partagé du projet social au centre de ses préoccupations pour inventer / imaginer / ajuster et faire fleurir les micro-réussites !

 

Nous sommes déjà en route …

Ces façons de faire, chacun les explore plus ou moins dans son centre social … chaque jour, on invente des outils, on explore des modes d’organisation / d’animation et des personnes se mobilisent.

Alors mutualisons nos idées, nos outils, nos pépites … et prenons le temps du recul … de la vision globale pour faire des questions d’engagement un chantier prioritaire (et certainement permanent) … Nous avons des atouts / nous sommes en phase avec la société …

Nous sommes tous à la recherche de sens … et nous savons que nous en avons à offrir dans les centres sociaux !

Alors explorons les chemins pour donner du pouvoir, pour partager du sens, pour partager des moments forts … construisons avec les habitants des espaces où on peut débattre de notre quotidien, décider, rencontrer de nouvelles personnes … pour passer petit à petit du « fonctionnement institutionnel » au mouvement ! … Cessons donc de penser l’organisation pour vivre ensemble des actions transformatrices / chemin faisant !

 

Alain Cantarutti

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*